Le stress et ses effets

Il suffit de presque rien pour que nous ressentions du stress.
Un événement négatif, une mauvaise nouvelle, un changement …
et notre coeur s’affole.

On peut rougir, avoir les paumes moites, des nausées…
Ce sont autant de preuves que notre corps réagit au stress.

– Une menace a été identifiée par notre organisme,
– Nos défenses naturelles ont été mobilisées et sont entrées en action…

Bref, notre système nerveux sympathique fonctionne bien.
C’est une excellente nouvelle !

«Le stress positif est ce qui met du piment dans notre vie et on en a besoin. Il est bénéfique dans la mesure où ça ne dépasse pas nos capacités d’adaptation.»
– Richard Pépin,
professeur en comportement organisationnel
Université du Québec à Trois-Rivières

Mais quand le stress est trop présent, qu’il nous gâche l’existence, qu’il a des conséquences néfastes sur notre santé…
Que faire ? Comment s’en débarrasser ? Comment le gérer ?

Heureusement des solutions qui ont fait leurs preuves existent !

Il y a différentes sortes de stress :

Le stress positif :

Le stress positif bien que provoquant les mêmes réactions physiques que le stress négatif a un impact moins néfaste.
Il somme notre corps de se dépasser, d’aller au-delà de ses limites habituelles, nos résultats s’en trouvent améliorés.

Être soumis au stress de temps en temps n’est pas une mauvaise chose.
C’est le moyen utilisé par notre corps pour que nous donnions le meilleur de nous-mêmes.

« Quand on donne à un employé des objectifs élevés mais accessibles,
on crée un stress positif qui le stimulera.
C’est un facteur d’accomplissement. »
– M. Richard Pépin

C’est quand le stress est permanent, récurrent, trop intense qu’il est néfaste et qu’il engendre des problèmes.

Le stress négatif :

Le stress négatif provoque une sensation désagréable. Nous avons l’impression de ne plus pouvoir affronter les problèmes.

Comme nous agissons sous l’effet d’un sentiment d’angoisse et de crainte, ce stress a un effet négatif sur nos performances.

Il génère la libération d’hormones comme le cortisol qui empêche le branchement neuronal dans le cerveau et active l’amygdale cérébrale qui agit comme un système d’alerte.

 

Tout ceci se conjugue pour nous enfermer dans nos peurs.
À la longue ou à forte intensité, le stress négatif peut entraîner des troubles physiques ou mentaux qui peuvent être de courte ou de longue durée ou devenir chroniques !

«Un stress positif encourage à aller au-delà de nos limites et à trouver un sens à notre vie et à notre travail.
L’employé qui n’a aucun stress au travail est celui qui a complètement décroché.
Il est un poids pour l’organisation.»
– M.Richard Pépin

 
Prénom
Email 
Pays 

La réaction au stress :

Quand le corps est menacé, l’amygdale cérébrale donne l’alarme pour que l’organisme libère des hormones qui vont l’aider à faire le choix entre fuir ou affronter la situation.

Toutes les fonctions non urgentes, comme la digestion, sont momentanément bloquées afin de mobiliser toutes les ressources disponibles.

Les fonctions décisionnelles sont annihilées, toutes les prises de décision se font dès lors uniquement sous l’effet de la peur.

Parallèlement, le corps continue d’enregistrer les informations provenant de la mémoire et de l’activité sensorielle.

C’est le moment crucial du choix !

Si nous sommes pris dans un cycle de pensées négatives, le niveau de menace sera maintenu.

Mais si nous modifions nos pensées, nous pouvons mettre en attente le mécanisme de défense du corps et activer une réaction apaisante, le mécanisme interne de retour à l’homéostasie.

Plus cette réaction de stress est fréquente , plus le corps devient sensible aux facteurs de déclenchement. Il devient hypervigilant vis-à-vis de toutes les menaces potentielles.
Le corps met à peu près 90 minutes à récupérer des effets d’une réaction de stress, si bien que, s’il s’agit d’une situation permanente, il n’y a plus de récupération possible et les hormones résultant du stress provoquent dans l’organisme un changement chronique perturbant toutes les fonctions usuelles.

Les facteurs de stress peuvent être externes ( personne, situation, produits chimiques tels que l’alcool ou les stupéfiants…); ou internes, tels le resserrement, la peur, l’angoisse, des attentes irréalistes ou le perfectionnisme.

La distinction entre stress positif et stress négatif varie d’un individu à l’autre, puisque ce n’est pas le déclencheur lui-même qui provoque le problème, mais bien la perception que l’on en a.
Si nous avons affaire à quelque chose qui épuise nos ressources et à quoi nous ne pouvons pas faire face, ce sera perçu comme un stress négatif, ce qui déclenchera et entretiendra le niveau d’alerte du corps et entraînera la poursuite de la réaction de stress.

 

La réaction apaisante

Quand la réaction apaisante du système nerveux parasympathique est activée, le rythme cardiaque et respiratoire ralentit, les muscles se détendent et le flux de sucs digestifs reprend.

Cette réaction apaisante est destinée à favoriser la croissance, l’énergie et tous les autres processus nécessaires à notre survie à long terme, et à notre bien-être. C’est le contraire de la réaction de stress.

Nous pouvons apprendre à vivre plus calmement au jour le jour et à modifier nos perceptions afin de bloquer le stress avant même qu’il apparaisse.

L’exercice physique est également un excellent moyen d’éliminer les hormones produites par le stress.

Je vous souhaite bonne route à tous.

N’attendez pas que le bonheur vienne à vous, travaillez-y dès aujourd’hui !

À votre disposition, « la Boîte à outils »
Vous y trouverez tout le nécessaire pour vous aider dans votre parcours de vie, livres, vidéos, méthodes… :

La boîte à outils

N’hésitez pas à vous inscrire aux cours gratuits :
http://www.loptimiste.org/cours-gratuits.html

Site de conférences de développement personnel gratuit :
http://www.loptimiste.org/conference

 

Sandrine vp__
Par Sandrine Van Parys
Rédactrice pour Ressources & Actualisation

LOPTIMISTE

Pour vous accompagner
dans votre cheminement personnel
Ma Campagne
16000 Angoulême
sandrine@loptimiste.org

Comments

  1. Merci

  2. Au commencement d’une relation amoureuse, j’ai renoué ce soir avec la méditation, histoire d’essayer de rester serein…

  3. Tres bon site j,apprécie merci

  4. Avec gratitude

  5. Merci pour tout l’effort que vous faites pour le bien être de l’Homme!

  6. Merci de votre aide dans cette période difficile

  7. Merci, je me sens moins seul aujourd’hui… mes angoisses mes doutes et mon stress sont toujours là mais moins envahissante 😊

Laisser un commentaire

*