Changer, oui ! Mais qu’est-ce que le changement ?

Le changement c’est quoi ? Et comment changer efficacement ? Comment ne pas reproduire indéfiniment un même schéma ?

Le changement a un côté très paradoxal :

D’une part nous sommes des êtres de changement, ne fusse que d’un point de vue biologique notre corps est entièrement renouvelé tous les 15 ans (l’intégralité de nos cellules sauf le cerveau et le coeur dont le renouvellement cellulaire est plus lent). Notre corps change et s’adapte en permanence tout au long de notre vie.

Mais d’autre part, le changement peut faire peur. On sait ce qu’on a, pas ce qu’on pourrait avoir s’il y a changement. Dans nos sociétés occidentales, nous avons tendance à rejeter tout ce qui ne provoque pas de plaisir . Or le changement peut impliquer des efforts, des périodes d’adaptation difficiles…

4 saisonsQu’en est-il au niveau psychologique ?

On nous parle souvent de changement, changer ses habitudes de consommation, changer nos habitudes alimentaires,…

Mais qu’est-ce que le changement ?

Frédérique Hudson, coach en développement personnel, explique très clairement ce qu’est le changement.
Pour lui, le changement est une succession de cycle. Je vais vous expliquer dans cet article, sa théorie, parce que je pense que c’est un outil qui pourrait vous rendre de grands services dans votre vie quotidienne.

Les êtres humains sont liés à la notion de cycles, le cycle circadien, le cycle lunaire, le cycle des saisons…

Selon les travaux de Frédérique Hudson, il y a 4 phases pour expliquer le changement.

été, changer, changement

été

Phase 1 : la phase de lancement

C’est la phase de démarrage, je commence une nouvelle relation amoureuse, j’entreprends une nouvelle activité professionnelle, un nouveau projet, une nouvelle activité sportive… bref c’est nouveau, je démarre quelque chose !

Nous avons tous connu ça, c’est une période presque euphorique, nous sommes plein d’enthousiasme, d’énergie. Ce nouveau projet nous porte. Nous sommes motivés et plein d’allant.

L’euphorie n’a qu’un temps, il  arrive immanquablement un moment où on arrive à une vitesse de croisière… ça roule, comme on dit ! C’est ce qu’on appel la phase plateau !

Il y a à ce moment-là, deux possibilités, ou j’alimente cette phase, c’est à dire que je lui apporte de la nouveauté en permanence ou je me contente de me laisser porter.

Dans un système quel qu’il soit, professionnel, relationnel… vous devez apporter entre 10% et 20% de changement. Si on apporte moins de 10%, on tombe dans la routine, l’ennui et le système finit par s’essouffler. Si on apporte plus de 20%, cela demande trop d’effort d’adaptation.

Si on apporte environ 10% de changement dans sa vie professionnelle, dans sa vie de couple, dans sa vie personnelle… dans ce cas, on peut rester des années en phase plateau, voire même une vie entière.
Dans le cas contraire, si je me contente de me laisser porter et que je n’apporte aucune nouveauté…on tombe, tôt ou tard, dans la phase deux.

automne, changer, changement

automne

Phase 2 : la phase de déclin

C’est une phase dans laquelle nous avons toujours de l’énergie, nous sommes toujours tournés vers l’extérieure mais certaines choses nous agacent, la situation ne me convient plus, il y a des tensions, des conflits.

À ce stade-ci, un simple recadrage peut permettre de revenir en phase une. Si l’on parle de notre vie de couple par exemple, certains comportements chez mon compagnon ou ma compagne, peuvent terriblement m’agacer, mais en parler ensemble, et trouver des compromis ou comprendre les raisons de l’autre peut suffire à revenir en phase une.

Passer de la phase 2 à la phase 1, s’appelle une mini transition.

La plupart du temps notre vie est faite de ces mini transitions,
phase 1 –>phase 2–>phase 1–>phase 2…. et ainsi de suite. Notre vie entière peut être une succession de phases une et de phases deux !
Lancement –> déclin –> relancement ! C’est le cycle habituel de la vie !

Mais parfois, il y a des grandes transitions !
Une grande transition, c’est quand on ne parvient pas à passer de la phase 2 à la phase 1.
Reprenons l’idée de la vie de couple, le recadrage, les discussions, les compromis ne suffisent plus ! La situation ne nous convient plus. Je vais quitter la relation.

hiver, changer, changement

hiver

Je rentre en phase 3 : la phase de marasme

C’est une phase dans laquelle, on ne se sent pas bien. On a une baisse de moral, une baisse d’énergie.

Contrairement aux apparences, c’est une phase très bénéfique !
C’est une phase de reconstruction !

Malheureusement, dans nos sociétés occidentales, c’est une phase que nous redoutons, nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour ne pas y tomber et si nous ne parvenons pas à l’éviter, nous faisons tout notre possible pour en sortir rapidement ou pour en faire sortir rapidement nos proches !

Alors que cette phase est vraiment salutaire.

Si je reprends l’exemple du couple, c’est la phase dans laquelle je viens de me séparer de mon conjoint. Je ne me sens pas très bien, mes amis insistent pour que je sorte, que je me change les idées, que je rencontre d’autres personnes…
Sauf que j’ai BESOIN de rester seul(e) ! Je dois prendre le temps de me poser les bonnes questions, j’ai besoin de comprendre, de faire une mise au point…Qu’est-ce que je veux comme relation de couple ? Qu’est-ce que je veux comme relations de manière générale ? Quel sens je donne à ma vie ?

C’est l’opportunité de me poser de grandes questions identitaires !!!

 
Prénom
Email 
Pays 

Lorsqu’on nie cette phase, qu’on refuse de la vivre, on retarde son effet. Plus on retarde cette confrontation  plus elle est violente….Le risque c’est la dépression, le burn-out !

Si vous avez vécu un deuil, un deuil physique, une personne proche décédée, ou le deuil d’une carrière professionnelle, le deuil d’une relation amoureuse…. Il faut accepter de passer par cette phase de marasme. En la refusant, on ne fait que postposer le moment où l’on tombera dedans, et plus on postpose, plus les effets sont violents.

Vous avez le droit d’être mal après un deuil (deuil au sens large). Accordez-vous le droit d’aller mal !

Les périodes de votre vie où tout va bien, où vous ne rencontrez pas de grosses difficultés, sont des périodes importantes parce qu’elles sont reposantes et qu’elles deviendront des souvenirs positifs auxquels vous pourrez vous rattacher en périodes difficiles.
Mais ce sont les périodes de turbulences, les périodes pendant lesquelles vous rencontrez des grandes difficultés, de grosses épreuves, qui vous font grandir, qui vous permettent de vous surpasser, de vous poser les bonnes questions (qui suis-je ?, qu’est-ce que je veux pour mon avenir ? Qu’est-ce que je dois développer pour que les choses changent ?….)

Les phases 3 sont très importantes, et bénéfiques….sauf si elles s’éternisent ou se transforment en réelle dépression !
N’hésitez pas à aller consulter un coach ou un psychothérapeute qui vous posera les questions que vous ne vous êtes jamais posées…Cela vous permettra de comprendre ce qui n’a pas fonctionné et vous permettra de repartir vers un renouveau !!!

le printemps, changer, changement

le printemps

La phase 4 : le renouveau

Une fois que j’ai pris le temps en phase 3 de me poser les bonnes questions, je peux entrer dans la phase de renouveau.
C’est une phase qui elle aussi est extrêmement importante !

J’ai pris conscience de ce que je veux, ce qui me permet de ne pas reconstruire le même genre de situation, le même genre de relation…
Je me lance dans autre chose, j’essaie autre chose, peut-être que ça marchera, peut-être pas….je peux pendant un temps faire le balancier, retomber en phase 3, phase 4, phase 3, phase 4…
Mais si en phase 3, je me suis posé les bonnes questions, je vais repasser en phase 1, et je vais repartir dans un grand renouveau, une très forte énergie !

Phase 1 –> phase 2 –> phase 3 –> phase 4 –phase 1 : C’est ce qu’on appelle une grande transition !

Donc le changement c’est une suite de mini transitions et de grandes transitions.

Notre vie est une suite de mini transitions et de grandes transitions !
Toute est changement, tout est impermanence, cette prise de conscience devrait nous aider à ne plus craindre le changement, vous ne trouvez pas ?
Si vous vous sentez prêt(e) à changer de façon de penser, d’envisager la vie je vous conseille de consulter ce site : http://url.loptimiste.org/2

Ce qui est important, c’est que vous compreniez que la phase 3 est importante et qu’elle est quasiment inéluctable ! Rares sont les personnes qui ne rencontrent que des phases 1 et 2 dans leur vie. Vous tomberez sans doute à différentes périodes en phases 3 et probablement dans des secteurs différents…C’est normal et salutaire ! Profitez bien de ces périodes pour réfléchir et mettre au claire vos besoins et vos désirs.

Autre point important : Vous pouvez très bien, et c’est généralement le cas, être en phase 1 dans votre travail, mais en phase 3 dans votre couple par exemple… Donnez TOUJOURS priorité à la phase 3. Dans l’exemple que je viens de donner, ne faites pas l’erreur de vous plonger tout entier dans votre travail ! Ce serait une grosse erreur.

Nous avons 5 domaines de vie : le couple, la famille, le travail, l’épanouissement personnel, l’intégration dans la société (les amis, activités, groupes…)
Ne laissez aucun de ces domaines rester en phase 3 sans vous en préoccuper.

Posez-vous de vraies questions ! Si vous ne regardez pas en face une phase 2 ou une phase 3, cela va vous prendre beaucoup d’énergie. Et si vous ne prenez pas garde à une phase 3, celle-ci peut entraîner vers le bas les autres domaines.
Reprenons le dernier exemple : Vous êtes en phase 1 dans votre travail, mais en phase 3 dans votre couple. Même si tout va bien au travail, votre vie de couple va forcément influencer négativement votre vie professionnelle. Et inversement, si vous êtes en plein burn-out, vous influencerez forcément de manière négative votre vie de couple et votre vie de famille.

Le but de cet article n’étant pas uniquement de vous expliquer théoriquement ce qu’est le changement, voici un petit exercice pour vous : Posez-vous les questions suivantes !

1) Dans ma vie en général, dans quelle phase décrite par Hudson est-ce que je suis ?

2) dans quelle phase suis-je au niveau de ma famille ? de mon couple ? de mon travail ? de mon développement personnel ? de mon intégration ?

En général, il y a une phase privilégiée, dans laquelle on se retrouve le plus souvent.
Si c’est la phase une : Super, mais posez-vous la question, qu’est-ce que je peux apporter comme nouveauté pour maintenir cette phase ?

S’ il y a une ou plusieurs phases 3, ne les évitez pas. Prenez le temps de vous poser les bonnes questions, faites-vous épauler par un coach ou un psychothérapeute si vous en éprouvez le besoin.
Entrez-y en pleine conscience, acceptez l’idée que c’est un domaine qui est problématique en ce moment. Sans quoi, vous prenez le risque que ce domaine entraîne les autres domaines de votre vie avec lui vers le fond.

Que devez-vous mettre en place pour évoluer vers la phase suivante ?

Les 4 phases décrites par Hudson peuvent être comparées aux 4 saisons.
La phase 1 serait l’été. Je suis en pleine forme, il fait beau, je suis tourné vers l’extérieur.
La phase 2 serait l’automne. Il fait encore beau et j’ai encore de l’énergie, je passe encore du temps à l’extérieure, mais je commence à passer plus de temps à l’intérieure.
La phase 3 serait l’hiver. Je suis replié sur moi-même, je suis tourné vers l’intérieure.
La phase 4 est bien sûr le printemps, le renouveau,
qui va permettre de retourner en phase 1.

Je vous souhaite bonne route à tous.

N’attendez pas que le bonheur vienne à vous, travaillez-y dès aujourd’hui !

N’hésitez pas à vous inscrire aux cours gratuits :
http://www.loptimiste.org/cours-gratuits.html

Site de conférences de développement personnel gratuit :
http://www.loptimiste.org/conference

 

 

Sandrine vp__
Par Sandrine Van Parys
Rédactrice pour Ressources & Actualisation

LOPTIMISTE

Pour vous accompagner
dans votre cheminement personnel
Ma Campagne
16000 Angoulême
sandrine@loptimiste.org

Comments

  1. Merci Sandrine.
    vu sous cette angle ,ça paraît plus évident.
    Bonne journe.

  2. Un grand merci pour les conseils et les voies à rechercher
    philippe

  3. Merci à vous ,j’en ai vraiment besoin de votre conseil;sauf que je aucun coach ou psychothérapeute.

  4. Bonjour Sandrine,
    Merci pour cet éclairage et d’avoir mis des mots à ces phases que je croyais être seule à avoir.
    Tout deviens plus clair.
    Bonne journée

  5. Super personnes ne m’avais parler des saisons ! Ca fais comprendre Merçi !

  6. Depuis de nombreuses années les 5 domaines dont vous avez parlé si dessus sont dans le marasme (étape 3) . je réalise depuis très longtemps que je ne peux pas continuer de la sorte. J’ai bien compris l’importance de vivre l’étape 3 mais en ce qui me concerne, je pense que cela dure depuis trop longtemps. Je me pose beaucoup de questions pour sortir de cette impasse. Suis je trop engluée? j’essaie très souvent voir tout le temps de me remettre en question.
    J’ai sentiment d’être dans un labyrinthe. Certainement, je dois me poser les mauvaises questions… Pouvez vous m’aider, MERCI

    • Bonjour Magali,
      Nous ne sommes jamais trop englués, il a toujours une porte de sortie.
      Mais quand nous sommes depuis longtemps dans la phase trois, il devient difficile de s’en sortir.
      On finit par tourner en rond.
      Vous avez probablement besoin d’un regard extérieur, quelqu’un qui pensera à d’autres questions.
      Avez-vous déjà pensé à consulter ?
      Ne perdez pas courage Magali, il y a toujours une solution.
      Tout finit toujours par passer.

  7. merci pour ces explications . Cela fait du bien de savoir que ce que l on ressent n’est pas fantaisiste ou autres….cela me rassure.

  8. Je suis dans la phase 3. Merci enormement. Je comprend ou je suis

  9. Merci Sandrine
    cet article m’a fait beaucoup de bien et m’a éclairé sur cette notion de phase notamment dans mon couple.

  10. Merci pour tous ces informations , j ai passé par tout ces phases sur tous 3et 4 tan que on tient a la vie on trouve toujours une sorti et rien ne dur .

  11. Merci Sandrine pour ses précieux conseils. Moi je suis à la phase 3 et 4. Il faut que je continue de rester comme ça. Bonne journée.

  12. Merci Sandrine pour ces éclairages. ceci me rappelle la  »courbe du deuil » d’ Elisabeth Kübler-Ross.
    Excellente journée et bonne année à toute l’équipe.

  13. Couple: Phase 2, on s’arrange tres facilement mais desormais je vais y mettre du nouveau pour maintenir phase 1. Famille phase 2 en general, on est deja arrive plus d’une fois en phase trois avec nos que nous avons emmener pour nous aider a faire les travaux de la maison et bercer notre fille. C’est dur quand on ne sait que c’est important. Mais finit toujours par passer. On renait des cendres, c’est le printemps avec les filles. Desormais on ferra des efforts pour maintenir cette relation en phase 1. Travail nage entre phase une et deux(petite transition). Epanouissement personnel etait il y a peu en phase 3,vraiment dans l’impasse. Depuis que j’ai rencontre Bruno, Sandrine dans ce site; je suis en pleine phase 4. Avec les cours gratuit, les pensee positive j’ai l’assurance de me maintenir en phase 1. Integration social: Phase 1. Pour moi les amis c’est de l’or. Chaque fois que j’ai l’occasion je m’efforce de faire du bien a un ami ou un groupe d’ami, et en retour j’en recois enormement. Merci Sandrine.

  14. Bonne continuation , je souhaite que ces articles soient également accompagnés des images

  15. Merci Beaucoup Mes Amis, Sandrine Et Bruno, Pour Votre Article Sur Les 4 Phases Du Changement. Ça M’a Fait Beaucoup De Bien. Odi Mardochée, Depuis Abidjan, Côte D’ivoire

  16. merci beaucoup Sandrine pour cet éclaircissement parfois ca nous aide à découvrir dans quelle phase de la vie nous sommes epuis que ce qu’il faut faire pour passer à une transition vraiment merci une fois de plus

Laisser un commentaire

*